Aïda Mbodji combattue par le régime de Macky…La marche des Libéraux de Bambey interdite par le préfet…

La marche des libéraux de la fédération départementale de Bambey, prévue ce dimanche à travers les artères de la ville, n’aura finalement pas lieu. Et pour cause, l’autorité préfectorale qui a estimé qu’il existe des risques de troubles à l’ordre public, a notifié l’interdiction aux organisateurs de la manifestation. Une décision qui a été accueillie avec frustration par les souteneurs d’Aïda Mbodji, récemment destituée de ses fonctions de présidente du Conseil départemental de Bambey pour cumuls de mandats électifs.

Selon Mamadou Sène, coordonnateur de la marche, rien ne sera fait dans l’optique de braver l’interdiction du préfet. Toutefois, il a avancé que les libéraux issus de la fédération départementale du parti démocratique sénégalais, les militants de la députée libérale, et tous les citoyens sénégalais épris de justice, qui avaient déjà sonné une mobilisation exceptionnelle ce dimanche à travers cette marche vont réfléchir pour voir comment dérouler le reste du plan d’actions visant à dénoncer l’arbitraire commis par le ministre Abdoulaye Diouf Sarr.

C’est parce qu’elles connaissent la capacité de mobilisation de Aïda Mbodji que les plus hautes autorités de ce pays ont interdit la marche de ce dimanche. En fait, ces autorités étatiques ont seulement peur de voir se déferler la marée humaine dans les rues de Bambey. Mais toujours dans la légalité et le respect des charges et textes en vigueur au Sénégal, nous allons continuer à réclamer le respect des suffrages des populations du département de Bambey », a clamé Mamadou Sène.

Toutes nos tentatives de joindre le préfet de Bambey ont été vaines.

Seneweb