Aïda Mbodji boude le comité Directeur du PDS…Un départ programmé ou une fuite en avant ?

S’il y a des absences qui ne sont pas passées inaperçues, hier, à l’occasion de la réunion du bureau politique du Parti démocratique sénégalais (Pds), ce sont bien celles d’Aida Mbodj et de Modou Diagne Fada. Ces derniers suspectés par certains militants de vouloir succéder au «pape du Sopi» à la tête de la formation libérale, n’ont pas fait le déplacement à la permanence Oumar Lamine Badji. En effet, le président de conseil départemental de Kébémer et la présidente du Conseil départemental de Bambey (qui n’ont pas caché ces derniers temps leurs ambitions politiques), sont depuis quelque temps la cible d’attaques au sein du parti. Le discours du porte-parole qui a sonné comme un rappel à l’ordre à l’endroit de toutes les personnes qui ont agité le débat de sa succession est perçu comme une mise en garde à leur égard. Nul doute que les prochaines semaines nous édifieront sur cette question de succession.