Aïda Mbodj s’oppose à Macky sur l’envoi des troupes au Yémen : « Nous prenons des risques et les terroristes sont là »

Le ministre des Affaires étrangères, Mankeur Ndiaye, a fait face aux députés ce lundi, pour leur délivrer le message du chef de l’Etat, qui a décidé d’envoyer 2100 soldats en Arabie Saoudite pour aller combattre au Yemen. Une décision qui a été décriée à l’assemblée nationale par de nombreux députés.

«C’est un envoi inopportun. Nous ne sommes pas d’accord et nous ne le serons jamais. C’est une décision qu’il ne fallait pas prendre. Parce que c’est exposer nos troupes. C’est une guerre. Le gouvernement devait venir à l’Assemblée nationale faire une déclaration de guerre. Je suis sûre que même les militaires ne sont pas d’accord. Seulement, ils ont un principe sacro-saint qui veut qu’ils respectent les ordres», a déclaré le député Aïda Mbodj.
Responsable du Parti démocratique sénégalais (Pds), elle estime qu’une telle décision ne fait qu’«exposer le Sénégal». «Et nous n’avons pas besoin de ce risque. Nous sommes en train de prendre un risque, parce que les terroristes sont en train de roder autour de nous. Jusqu’à présent, ils nous ont épargnés. A partir du moment où on les a provoqués, on ne peut plus les éviter», ajoute-t-elle. Mme Mbodj estime aussi que pour nos soldats, le Yemen reste bien un terrain inconnu.
Seneweb

4 Comments

  1. Donc,il y a encore des gens qui n’ont pas compris que Macky cherche à inviter des terroristes chez nous ?
    La fameuse réforme des institution qui traîne, les daaras qui refusent d’être réformées, les mosquées dont la construction doit être controlée, les talibés, les dahiras, les prêcheurs venus de l’étrangers à dénoncer (exception faite de ceux qui prêchent l’homosexualité), etc, vous ne pensez pas que tout ceci pourrait se régler en un seul coup si des terroristes avaient bien voulu faire quelque chose ici ?
    Il faut comprendre que depuis ses amouraches avec la France, Macky Sall a cherché désespérément des terroristes pour entrer dans le cercles des heureux pays modernes menacés par des jihadistes, et donc qui sont « obligés » de faire des réformes de leurs lois et règlements pour protéger leur peuple contre ces fous jihadistes. Macky a donc scruté des terroristes partout sans en trouver. Il a répété, à chaque retour de la France, « terroristes, terroristes, terroristes », mais ils ne se sont pas manifestés.
    Ils avaient été heureux de prendre quelques barbus à Dagana, mais ces cons n’ont pas voulu être des terroristes. Ils ont été heureux d’apprendre qu’on a mis la main sur quelques barbus à la mine pakistanaise, au teint algérien, avec des moustaches yéménites, à la frontière sud-est. Ndékétéyo ces va-nus-pieds étaient des marchands ambulants de Sandaga qui parlent wolof comme Kocc. Ils ont cru tenir leur chance avec ce terroriste qui a avoué (sans qu’on ait même eu le temps de lui demander) avoir un fier palmarès de bombes et autres explosifs de label terroriste déjà posés devant les portes de différentes ambassades de pays modernes. Mais malheureusement notre terroriste volontaire s’est avéré être un farceur qui voulait se faire quelques dollars en grugeant l’ambassadeur des USA, et qui avait choisi la veille d’une manifestant de l’opposition terroriste… pardon, démocratique du Sénégal.
    Macky a donc désespérément cherché l’occasion de montrer à son cher peuple de quel bois il se chauffe face à des terroristes très terroristes. Alors une guerre dans une zone de terroristes, une guerre qui oppose des « terroristes » à des « terroristes », si nous y fourrions notre nez, ce pourrait être l’occasion tant rêvé d’avoir, enfin, nos terroristes et du coup trouver de l’argent pour le cher PSE

  2. Pour avoir un second mandat ce PR incapable est entrain de sacrifier la vie d’un peuple tout entier pour arriver à ses fins.

    Il veut coute que coute faire des réalisations avec son PSE(Programme pour un Sénégal Endeuillé) et vu que personne n’y met de l’argent alors la meilleure solution est de vendre quelques ames pour son financement.

    Etant le concepteur de ce programme qu’il étend jusqu’à 2035, il n’est meme pas capable de réaliser sa part du gateau et a eu le culot d’engager l’avenir du pays pour un programme qu’il n’est pas en mesure d’en poser une seule pierre.

    Le doute me revient en pensant à l’affirmation de WADE car on dirait que pour Macky Drianké la personne humaine n’a pas de valeur et il en dispose à sa guise.

    Macky soit conscient d’une chose plus vous durez au pouvoir, plus vous prolonger votre agonie mais jamais vous ne serez aimer car vous etes dejà parti par le mauvais pied, les fétiches ne garantissent jamais la popularité et c’est vous-meme qui avez signé votre MORT.

Les commentaires sont fermés.