Affaire Wally Seck : La médiocre sortie du Ministre Mbacky Ndiaye et…Jeune Afrique » l’inintelligent…

Une bombe à retardement, vaut mieux la désamorcer avant qu’il nous saute aux yeux. Aujourd’hui, il est clair que les sénégalais n’ont pas été assez catégoriques pour régler cette affaire de mœurs concernant ce garçon efféminé qui se croit tout permis jusqu’à porter des habits de filles ou tenir des accessoires qui leur sont adjugés d’office. Le comble a été l’intervention du ministre de la communication. Au lieu de dire la vérité, rien que la vérité, il a pris partie pour ce soi-disant chanteur pour des considérations politiques peut être. Ce faisant, il a dit tout sauf l’essentiel ! Il y’a un code éthique qui oblige les hommes et les femmes à se distinguer dans leur port vestimentaire. Parce que le ministre de culture a défendu l’indéfendable, parce que dans ce pays, de plus en plus les autorités ont fléchi on dirait dans leur volonté de lutter contre les actes contre-nature, voilà le résultat. Cet hebdomadaire, qui défend tout sauf les valeurs africaines, en profite pour faire sa propagande. Allant même jusqu’à oser caricaturer l’image du musulman par excellence, le serviteur émérite du prophète illettré. Ces écrits, son histoire, ses villes saintes, tout témoigne en sa faveur. Ainsi, après nabi, ils s’attaquent à Khadim. Tout cela parce que les sénégalais, leurs autorités surtout ont été passifs, ont laissé germé la plus vile corruption des mœurs. Par Omar Ndiaye