Affaire Lamine Diack…Le ministre de la Justice, Sidiki Kaba se prononce : « certains en profitent pour… »

Dans le département de Koumpentoum où il était en visite, le garde des Sceaux, ministre de la Justice s’est prononcé sur la sortie du secrétaire permanent du Pds ayant entraîné son arrestation. Selon lui, « on a voulu faire dire au président Lamine Diack ce qu’il n’a pas dit. Alors il a lui-même reprécisé sa pensée. En aucune façon Macky Sall n’est lié à cela. On a vu à travers la mise au point qui a été faite que la baudruche s’est dégonflée ». Poursuivant, il note que « le président Lamine Diack a actuellement des démêlées judiciaires en France, bien entendu, il y a cette solidarité nationale. Malheureusement il y en a certains qui en ont profité pour s’en prendre à l’autorité de l’Etat, en l’occurrence le président de la République ».
« C’est une autorité au-delà de sa personne, il ne faut pas l’oublier » dit le ministre qui estime qu' »on est en démocratie » et que « l’opposition doit s’opposer pour que la vitalité de la démocratie soit là, l’opposition exprime son opinion ». Seulement, précise-t-il: « Il y a là une différence entre l’injure et l’argument, celui qui convainc (…) Les Sénégalaisont entendu les propos tenus. Je pense que dans une démocratie comme la nôtre on peut dire tout en se respectant et en respectant surtout la plus haute autorité qui, dans tous les pays du monde, doit mériter respect. Des poursuites ont été engagées, ce qui est tout à fait normal (…) alors c’est la justice qui tranchera ».