Affaire Karim Wade: Après sa défaite à Paris, Macky déclenche une autre bataille judiciaire contre Karim Wade les 5 et 12 octobre prochain

Ceux qui s’attendaient à ce que l’actuel régime lâche du lest dans l’affaire Karim Wade peuvent déchanter. En effet, le 26 septembre dernier, la justice Française avait débouté l’Etat du Sénégal de sa demande de confiscation de deux appartements et d’un compte bancaire Parisiens appartenant à Karim Wade et à l’homme d’affaires d’origine Libanaise Bibo Bourgi.

Le juge français a estimé que les faits pour lesquels ces derniers ont été condamnés, au titre d’un enrichissement illicite et de complicité, « n’apparaissent pas constitutifs d’une infraction » en droit français.

Malgré les défaites judiciaires Macky Sall et ses conseillers engagent une autre bataille judiciaire contre Karim Wade pour la confiscation d’une trentaine de comptes bancaires appartenant pour l’un à Karim Wade et pour les autres à l’homme d’affaires d’origine Libanaise ou à ses associés.

Ce sont nos confrères de Jeune Afrique qui vendent la mèche. Dans leur édition à paraitre ce lundi, ils font allusion dans leur rubrique CONFIDENTIEL à la saga Monégasque. Et, c’est pour rappeler que c’est à Monaco, les 5 et 12 octobre prochain que se poursuivra la saga judiciaire opposant les avocats de l’Etat du Sénégal au tandem Karim-Bibo Bourgi.

A Monaco, l’Etat du Sénégal espère obtenir la confiscation d’une trentaine de comptes bancaires appartenant pour l’un à Karim Wade et pour les autres à l’homme d’affaires d’origine Libanaise ou à ses associés. Pourrait suivre une procédure au Luxembourg, où Karim Wade est détenteur d’une assurance-vie.