Affaire des deux ex-détenus Guantanamo: Bokk Gis Gis de Pape Diop exige une commission d’enquête parlementaire

Pour apporter la lumière sur les deux ex-détenus de Guantanamo transférés au Sénégal, la «Convergence Bokk Guiss Guiss» dirigé par Pape Diop, en comité directeur aujourd’hui, a plaidé pour l’ouverture d’une commission d’enquête parlementaire dans le but d’éclairer la lanterne des Sénégalais sur cette affaire précise.

«Préoccupés» par la question sécurité au Sénégal, les camarades de Pape Diop étalent leurs indignations en ces termes : «Le Président Macky Sall, au moment où le Sénégal combat le terrorisme, importe des terroristes dans ce pays. Et je pense qu’on doit faire une commission d’enquête à l’Assemblée nationale pour que le président de cette institution et le ministre en charge de cette affaire s’expliquent sur ce qui vient de se passer.»

Considérant que c’est une «aberration» de la part de l’Etat, Cheikh Mbacke Ngom, membre du Comité directeur de ladite formation politique, livre ses vérités sur un ton sec: «Franchement, je pense que c’est une offense aux Sénégalais. Le pays a autres choses à faire que d’accueillir des terroristes. Nous avons vu les fiches de ces deux personnes que la Cia et les membres des services de renseignements occidentaux connaissent par cœur.»