Affaire de l’enregistrement audio…Macky freine Yakham

Selon l’Observateur de ce jeudi 15 septembre, «l’affaire dit Yakham Mbaye ne connaîtra pas de suite judiciaire. Le chef de l’État a retenu la main du secrétaire d’État à la Communication».

Ce dernier informe le journal comptait déposer une dizaine de plainte contre deux maires, cinq conseillers municipaux, trois membres d’un cabinet ministériel et des militants de partis politiques.

Il passait à l’offensive après la diffusion sur le net d’un enregistrement audio dans lequel une voix qu’on lui prête complote contre son collègue du gouvernement et frère de parti (Apr), Abdoulaye Diouf Sarr. La tirade de la « voix » était mâtinée de propos orduriers.

Yakham a renoncé à ses plaintes après un entretien de trois heures avec le procureur de la République hier, mercredi 14 septembre. Juste après qu’il a assisté au Conseil des ministres.