Affaire de l’amende de 13 milliards…La Sonatel cherche l’arbitrage de Macky

Après l’annonce de la sanction infligée à Sonatel par l’Artp, les responsables de la société de télécommunications ont annoncé leur décision de déposer un recours hiérarchique. Un recours qui sera voué à l’échec, selon le Directeur général (Dg) de l’Artp. D’autant que, soutient Abdou Karim Sall, l’Artp est une autorité indépendante et qu’elle n’a pas de tutelle administrative. Toutefois, indique M. Sall, Sonatel peut faire un recours gracieux. Mais en l’espèce, explique un expert en régulation de télécommunications, c’est le chef de l’Etat qui doit être saisi pour arbitrer. Car en doit administratif, il est fortement recommandé de faire un recours administratif avant d’ouvrir un contentieux.