Accusé par la garnison de Fada, Farba dément toute fuite et réitère ses déclarations acerbes contre les refondateurs

Les allégations de l’avocate de Modou Diagne Fada, en l’occurrence Me Ndèye Fatou Touré contre Farba Senghor, ont été battues en brèche par le chargé du patrimoine du Pds. Dans une déclaration rendue publique hier, Farba Senghor dit : «Les déclarations de Me Ndeye Fatou Touré, avocate à la cour, à la presse, ce jour selon lesquelles Farba Senghor est introuvable ni à son domicile, ni à la permanence du Pds, ni chez Me Wade par conséquent l’huissier mandaté par Modou Diagne Fada ne parvient pas à le localiser sont fausses et relèvent de manœuvres de politique politicienne. Farba Senghor est bien chez lui là où l’huissier Me Richard M. S Diatta mandaté par Fada, le 22 juin passé, l’avait trouvé». Toutefois, l’ancien ministre de l’Agriculture sous Wade qui accusait Fada & Cie d’avoir reçu de l’argent de Macky pour déstabiliser le Pds, ne compte pas changer une virgule dans ses propos. Visez la suite…
«Il convient de retenir une fois pour toutes, que Farba Senghor ne changera un iota ou une virgule ses dires dans le salon de Wade enregistrés intégralement par les télévisions nationales et étrangères. L’enregistrement est une pièce à conviction qu’il confirme d’avance et confirmera en tout lieu et en toute circonstance», précise-t-il. Toujours dans sa déclaration, M. Senghor estime que la procédure initiée par Modou Diagne Fada à son endroit est dans l’impasse. Farba Senghor de dire que Modou Diagne Fada et son avocate Ndèye Fatou Touré savent peut-être le pourquoi. «Par conséquent, l’avocate voudrait lui trouver en vain une porte de sortie honorable qui reposerait sur le fait que : Farba Senghor est introuvable. Ce qui est archi faux», regrette, Farba Senghor. C’est dire que ce feuilleton déclenché au domicile du Pape du Sopi à Fann-Résidence est loin de connaitre une issue heureuse.