Aboubacry Mbodj, SG de la Raddho : «Nous avons été très surpris de la décision de Macky Sall»

La décision du Président Macky Sall de se conformer à l’avis du Conseil constitutionnel sur la réduction de son mandat de 7 à 5 ans n’a pas laissé indifférent le Secrétaire général de la Rencontre africaine pour la défense des droits de l’homme (Raddho). Aboubacry Mbodj dit avoir été « très surpris » lors de la déclaration du chef de l’État. « Hier, nous avons été très surpris quand le Président Macky Sall a dit qu’il se conforme à la décision du Conseil constitutionnel », a-t-il martelé.

Selon lui, le Conseil constitutionnel n’a pas rendu une décision, mais plutôt un avis qui « n’est pas conforme ». M. Mbodj estime que le Président Sall devait dire qu’« il a entendu et recueilli l’avis de la haute juridiction du pays et celui du Président de l’Assemblée nationale, mais qu’il respecte son engagement de ramener son mandat de 7 à 5 ans jusqu’au bout ». Parce qu’« il avait fait une promesse électorale et il a répété sur tous les cieux qu’il va respecter son engagement ».

Et Aboubacry Mbodj de préciser que « Macky a reculé et a renoncé à son engagement ». Avant d’ajouter que la Raddho s’insurge contre toute manipulation. Parce qu’il s’agit, pour lui, de la manipulation. « Les Sénégalais n’acceptent pas la manipulation. Et ce n’est pas aujourd’hui qu’ils vont l’accepter. Nous risquons également, si l’on ne revient pas à la raison, de connaitre ce qu’on a connu le 23 juin. Ce n’est pas exclu. Cela est dangereux pour une République », a-t-il lancé.

Aboubacry Mbodj s’exprimait en marge de la conférence de presse de la coalition Jubanti Sénégal qui a eu lieu ce mercredi 17 février 2016, au siège de la Raddho.

2 Comments

  1. Pour annoncer officiellement son parjure, Macky a utilisé tout un arsenal pour le faire. Il y a eu:
    – le travail médiatique, par exemple la mise en scelle de la meute dans les forums.
    – il y a eu le choix de l’heure d’annonce.
    – Il y a eu l’activation de tous les proches pour préparer l’opinion.
    – il y a eu l’annonce de baisse de prix du gaz et consort dés le lendemain matin.
    – il y surtout eu que les partisans d’une politique de Feu et Sang, avec des morts, sont avec lui. Il n’y a à redouter du reste des sénégalais que leurs cartes d’électeurs.

  2. PARLEZ DU NOM DE LA FAMILLE DE WADE ET DE LAISER LES SENEGALAIS .
    VOUS NE REPRESENTER PERSONNE QUE DES LOBBIES.

Les commentaires sont fermés.