Abdoulaye Wilane, Ps : «La grâce ne signifie pas la fin de la traque»

«Depuis qu’on a commencé à parler de l’éventualité de l’élargissement de Karim Wade, au lendemain de la libération de Bibo Bourgi pour des raisons humanitaires, la position exprimée par le Parti socialiste était que la grâce est une prérogative constitutionnelle dévolue au président de la République. De ce point de vue, nous n’avons rien qui nous gêne en cela. Maintenant que la grâce est accordée, nous respectons parfaitement cette décision en toute loyauté républicaine. Cette position exprimée veut dire que nous ne nous prêtons pas à ce jeu de spéculation sur des hypothèses qui ne sont pas à l’ordre du jour. Ce qu’il faut saluer, c’est le communiqué de presse publié par la Présidence et qui fixe l’esprit, le sens et la signification de la grâce que Macky Sall vient d’accorder. Et si la traque devait être faite, c’était pour sanctionner en cas de faute et recouvrer les biens. La sanction existe et on va recouvrer les biens. Au-delà, le Ps estime que cela ne peut pas signifier la fin de la traque des biens supposés mal acquis.»