Abdoulaye Khouma : « L’Apr ne doit pas entrer dans le jeu nihiliste de l’opposition face au référendum »

En vue du référendum du 20 mars prochain portant sur le projet de révision constitutionnelle que le président de la République soumet à l’appréciation du peuple sénégalais, Abdoulaye Khouma invite ses camarades responsables de l’Alliance pour la République à «se mobiliser sans demi-mesure afin que le «oui» l’emporte le plus largement possible».
A travers un communiqué rendu public hier, Aboulaye Khouma, membre fondateur de la Convergence des jeunesses républicaines (Cojer), invite tous les responsables apéristes et tous les alliés en phase avec le chef de l’Etat à «s’impliquer pleinement dans l’optique de sensibiliser les populations relativement aux enjeux liés à l’adoption d’une nouvelle Constitution au Sénégal». «Il nous faut nous mobiliser tout au long des quatre semaines à venir et n’économiser aucune énergie afin de faire comprendre à tout un chacun le bien-fondé de la démarche du président de la République Macky Sall. Ce n’est pas le lieu de se perdre en vaines conjectures en s’inscrivant dans de stériles querelles de borne-fontaine et en entrant dans le jeu nihiliste d’une opposition qui souffre d’un évident manque de légitimité et de crédibilité. C’est plutôt le lieu d’adopter une démarche proactive et inclusive en communiquant avec les Sénégalais pour leur faire prendre pleine conscience de la pertinence des réformes contenues dans le projet de révision constitutionnelle à eux soumis par le chef de l’Etat. Dans ce processus communicationnel, il faut accorder une place centrale aux populations du monde rural pour faire en sorte que ledit projet soit plébiscité haut la main à l’issue du référendum historique du 20 mars 2016» indique Abdoulaye Khouma qui préconise aussi de massifier l’Apr et de faire la promotion du Plan Sénégal Emergent. Par ailleurs, le responsable apériste n’a pas manqué d’envoyer des piques au mouvement Y en a marre coupable selon lui «d’adopter une démarche subversive à l’encontre de l’intérêt supérieur de la nation». «Les membres du mouvement Y en a marre devraient se terrer au lieu de plaider pour que le président de la République bafoue la Constitution. Désormais ce sera œil pour œil dent pour dent. Tout le monde sait que ce mouvement, qui fait semblant d’être au service de la nation, est une agrégation d’individus mus par leurs intérêts. Ils incarnent les contrevaleurs et tout le monde a constaté qu’ils ont été financés par l’argent russe du dopage. Ils devraient rendre ce qu’ils ont perçu de Lamine DIack et arrêter d’être le bras armé de lobbies rétrogrades faisant la promotion de contrevaleurs telles que l’homosexualité. Ils ont les mains liées par ces groupes de pression et c’est la raison pour laquelle ils ne montent pas au créneau pour fustiger cette pratique» ajoute-t-il.

1 Comment

Les commentaires sont fermés.