Abdoulaye Diouf Sarr cloue le bec à Khalifa Sall sur la bataille des ordures : « J’ai clos le sujet… »

La dernière sortie du maire de Dakar, Khalifa Sall dénonçant une violation du Code des collectivités locales, suite au transfert de la gestion du nettoiement de l’Entente Cadak-Car à l’Unité de gestion et de coordination des déchets (Ucg), n’a nullement ébranlé le ministre de la Gouvernance locale, du Développement et de l’Aménagement du territoire, Abdoulaye Diouf Sarr. Ce dernier est resté ferme sur sa décision. La polémique sur le transfert de la gestion du nettoiement est dépassée. «J’ai clos le sujet. Je suis sur le terrain de l’action», a-t-il réaffirmé.

Mieux, dans son allocution hier, jeudi 26 novembre, lors du Comité régional de développement (Crd) pour le lancement de la campagne «Zéro déchet, zéro gravât, zéro encombrement, zéro herbe sauvage», Abdoulaye Diouf Sarr a dit: «je n’ai pas besoin de revenir sur les raisons qui ont motivé les autorités à confier le programme de gestion des déchets solides urbains de la région de Dakar à l’Unité de coordination de la gestion des déchets solides (Ucg), ni sur les fondements juridiques de cette décision». Abdoulaye Diouf Sarr reste convaincu que «son département a suffisamment communiqué sur la question».