Abdoulaye Daouda Diallo piétine l’opposition…Il ne cache pas sa volonté de faire échouer le groupe du PDS

Le Comité directeur du Parti démocratique sénégalais s’en est vivement pris, dans une note rendue publique, au ministre de l’Intérieur qu’il accuse de manœuvrer pour Modou Diagne Fada, le chef des frondeurs. Abdoulaye Daouda Diallo s’est défendu de ses allégations tout en invitant les libéraux à assumer leur erreurs.

« Que je reçoive une, deux ou trois personnes, je ne vois sérieusement pas le problème », minimise Abdoulaye Dadouda Diallo dans les colonnes de EnQuête. « Je reçois régulièrement des députés, y compris Oumar Sarr lui-même. Je suis loin des manœuvres. Ça, tout le monde le sait à l’Assemblée nationale. Je reste très proche des députés », indique encore le ministre. « Maintenant, comme ils parlent de manœuvres, si je peux manœuvrer pour qu’ils n’obtiennent pas de groupe parlementaire, je ne vois pas pourquoi je m’en priverais », ironise-t-il. Se faisant plus sérieux, M. Diallo de souligner : « Je ne peux pas être responsable des erreurs qu’ils commettent ; ils ‘ont qu’à s’en prendre à eux-mêmes, s’ils sont obligés de se déculotter ».