Abdoulaye Baldé demandeMacky Sall de terminer les travaux du barrage d’Affiniam pour soulager les populations

Pour améliorer les conditions de vie des populations, l’état du Sénégal avec l’aide de partenaires chinois avait décidé de la construction d’un barrage sur un des affluents de la rive droite du fleuve Casamance (le marigot de Bignona) à hauteur du village d’Affiniam. L’objectif de ce barrage est de désaliniser la zone et rendre plus viables les rizières riveraines principales sources d’alimentation des populations locales. 31 ans après, les travaux de cet ouvrage restent encore inachevés. Ce qui est parti pour soulager les populations est devenu leur pire cauchemar, les surfaces cultivables sont détruites, l’arboriculture est impossible et la pêche freinée. C’est donc l’effet contraire qui s’est produit. En un mot, l’activité économique est impossible. La construction du barrage a permis de protéger près de 12 000h ha, dont 5600 ha envahis par la langue salée et qui font l’objet d’un processus de dessalement et 5880 ha de terres douces. Aujourd’hui, les populations souffrent et certains agitent même l’idée de la destruction pure et simple de ce monstre. Mais le Président de l’UCS et député maire de Ziguinchor pense autrement. Interpelé sur la question au cours d’une tournée dans le Blouf, Baldé a estimé que l’état doit terminer les travaux pour permettre à la population de Bignona et ses environs de profiter des retombées des aménagements. « L’état doit le faire parce qu’il en a les moyens » a déclaré le Maire de Ziguinchor qui a promis de porter le combat au niveau de l’assemblée nationale pour que l’état agisse vite pour sortir des populations des difficultés dans lesquelles elles se trouvent à cause de cet ouvrage.

L.Badiane pour xibaaru.com