Abdou Latif Coulibaly traité d’énergumène…Les presses du Palais insultées par les enseignants

Abdou Latif Coulibaly, Issa Sall (Nouvel Horizon), Mamadou Oumar Ndiaye du journal Le Témoin et Charles Faye du Groupe Futurs Média n’auraient pas du critiquer les Syndicats d’enseignant, encore moins demander une ponction sur leur salaire. Résultat : Ils se sont pris une avoinée du Cusems dans tous ses états.
A bon chat bon rat. Le Cusems a répliqué durement aux récentes critiques de ces hommes de média sur le statut d’enseignant. Et c’est une charge violente que ces chevaliers de la craie leur ont-ils adressé sur un ton qui frise le registre polisson. La réponse a donc été cinglante : «Des énergumènes (issus de la nouvelle classe politicienne: Abdou Latif Coulibaly, Issa Sall du Nouvel Horizon, Mamadou Oumar Ndiaye du Témoin, Charles Faye du GFM…) Hier chantres de valeurs, aujourd’hui larbins. Ces mercenaires du verbe, rendus débiles par l’ivresse du pouvoir, oublient leur posture d’hier sur le même sujet», s’esclaffe de colère le Cusems. Avant d’en rajouter cette couche virulente : «Nous (Ndlr : le Cusems), nous n’avons pas changé. Notre discours, non plus ! Nous leur répondons par le mépris et lançons un appel solennel à tous les enseignants qui tiennent à l’Honneur et à la dignité.» «On nous bloque le compte, les salaires, on peut même couper nos têtes, mais on ne nous corrompt pas», déballe le Cusems. «Ces attaques infondées contre les enseignants sont inhabituelles et inappropriées», a jugé le Cusems. Sans fléchir, le Cusems, pour le respect de la dignité de l’enseignant et l’alignement de l’indemnité de logement, a donc décidé de se radicaliser de plus en plus dans son bras de fer avec l’Etat. Ainsi, le Cadre unitaire syndical des enseignants du moyen et du secondaire (Cusems) compte-t-il observer un débrayage, aujourd’hui, à partir de 10h suivi d’une assemblée générale. «Pour le moment, la grève va se poursuivre, tant qu’on n’aura pas satisfaction», avertit le Cusems, pour qui, l’indemnité de logement est un baroud d’honneur.