A Kolda, la ministre de l’énergie arrosé de centaines de doléances…Elle promet avec réserve

Après un séjour de trois jours dans les régions de Kolda et Sédhiou, madame le ministre de l’énergie a clôturé sa visite par un Comité Régional de développement dans la capitale du Fouladou. Une occasion pour les élus locaux et autres populations d’égrainer des chapelets de doléances face à la tutelle. L’électrification des villages surtout chefs-lieux de communes rurales, des cités religieuses, des postes de santés et des maisons communautaires sont les préoccupations des populations parmi tant d’autres. La tournée du ministre dans le nouveau département de Médina Yoro Foulah a permis de constater le caractère archaïque dans lequel les habitants de cette zone mènent leurs activités en ce 21° siècle, faute d’électricité. Ainsi tout travail administratif devant se faire sur ordinateur, est transféré dans la commune de Kolda devenu de facto le siège des bureaux ambulants de ce département. Fatiguées de vivre dans ces ténèbres, les populations rurales ont exprimé leur ras-le-bol face à Madame Maïmouna Ndoye Seck. Sur toutes ces doléances, madame le ministre promet d’y arriver dans la mesure du possible, sans prendre d’engagement ferme.
El Hadj Maël Coly pour xibaaru.com