« 400 milliards volés »…Le premier mensonge de Moussa Félix Sow: il avait tout préparé pour devenir avocat de l’Etat

Comment Moussa Félix Sow, coordonnateur du Forum Civil est-il devenu l’avocat du Sénégal dans l’affaire de la traque des biens mal acquis. Il a d’abord inventé une sale histoire de 400 milliards CFA qui sont rapatriés de paris vers les pays du Golfe…Et ensuite il a demandé la réactivation de la loi sur l’enrichissement illicite…Quelques jours après il est à la tête des avocats du Sénégal…Mais sauf qu’on entend plus parler ni des 400 milliards ni des coffres forts…Voici un article du 5 mai 2012 de nos confrères de dakaractu…Et vous saurez exactement qui est Me Moussa Félix Sow
Samedi 5 mai 2012….TRANSFERT ILLEGAL D’ARGENT DETOURNE DANS DES PARADIS FISCAUX : Moussa Félix Sow dénonce une planque récente de 400 milliards dans le Golf
« C’est une véritable bombe que le Coordonnateur adjoint du Forum Civil, Me Moussa Félix Sow a jetée en ce qui concerne le blanchiment d’argent et les transferts illégaux de fonds. «Des organismes qui s’occupent de blanchiment ont vu transiter, il n’y a pas longtemps, de Paris vers les pays du Golf, plus de 400 et quelques milliards», a-t-il révélé hier à Thiès, sur les ondes de la Rfm. Fortement outré par cette quantité importante d’argent détourné et planqué à l’étranger, en un temps record, l’ancien bâtonnier invite le nouveau régime à prendre les mesures idoines, pour rapatrier ces milliards et que les voleurs à cols blancs soient châtiés. Il suggère dans ce sens : «au niveau interne, il faut qu’on réactive la loi sur l’enrichissement illicite».
«il
y a énormément de coffres-forts qui dorment dans certaines maisons du pays. Et tout cela, pour ne pas déposer de l’argent au niveau des banques et de pouvoir manipuler des espèces sans subir le contrôle des banques». Chose qu’il trouve «inadmissible». D’où son appel aux autorités, à ce que «des demandes de coopération soient faites, d’abord pour la saisie de ces avoirs-là et leur rapatriement». Une véritable bombe jetée par Me Moussa Félix Sow, qui ne devrait pas laisser indifférent, le ministre de la Justice et Garde des sceaux, Aminata Touré. »