4 membres de la coalition «Non aux Ape» arrêtés…Pour avoir manifesté sur la place publique

Le parti Yoonu Askan Wi de Madièye Mbodj demande aux chefs d’Etat et de gouvernement de la Cedeao à ne pas avaliser la signature des Ape, et exhorte les parlements à refuser de les ratifier dans l’intérêt supérieur des peuples. En effet, quatre activistes de la coalition nationale «Non aux Ape» ont été arrêtés, hier, dans l’après-midi par la police pour avoir voulu manifester pacifiquement et distribuer une déclaration de protestation contre la signature des Accords de partenariat économique (Ape) entre la Cedeao et l’Union Européenne. Mohamed Bara Lo, Arona Manga, Aliou Balingore Sané et Daouda Diop voulaient tenir un sit-in à la veille de la 49e session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la Cedeao. Ils ont été arrêtés et conduits au Commissariat central où ils sont détenus. Selon ces activistes, la signature des Ape constitue un danger immense pour la souveraineté, la viabilité et la survie économiques des Etats de la sous-région. Le coordonnateur de la coalition «Non aux Ape», Guy Marius Sagna, renseigne que c’est la deuxième fois en moins d’un mois que les autorités violent les libertés démocratiques et arrêtent d’honnêtes citoyens qui sont juste préoccupés par l’avenir des peuples  d’Afrique.